Retour au calme à Washington après le chaos au Capitole

Retour au calme à Washington après le chaos au Capitole

Après l'irruption de certains de ses partisans dans le Capitole de Washington, le président Donald Trump les a appelés à retourner « chez eux », dénonçant d'emblée le « vol » de l'élection, remportée de façon légitime par son rival démocrate Joe Biden.

Le refus de Donald Trump de reconnaître sa défaite s'est violemment répercuté dans les rues de Washington et les couloirs du Capitole, deux semaines avant la fin de son mandat.

Pendant la campagne électorale, le locataire de la Maison-Blanche avait, à plusieurs reprises, refusé de s'engager à respecter une transition pacifique du pouvoir.

Ses partisans, qui ont convergé par milliers à Washington à sa demande, ont visiblement entendu son message, et ils l'ont montré de façon évidente en réussissant à pénétrer dans le Capitole, interrompant la séance qui visait à confirmer la victoire de Joe Biden au Collège électoral.

Dans une courte vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le président sortant s'est adressé à ses partisans, lançant un appel au calme, mais jetant du même souffle de l'huile sur le feu.

Leur disant qu'il comprenait leur douleur, il a réitéré son mantra d'une victoire convaincante et d'une élection frauduleuse, en dépit de l'absence de preuves crédibles en ce sens.

Nous ne pouvons pas faire le jeu de ces personnes, a déclaré le président sortant, qualifiant ses adversaires de mauvais et de méchants tout en appelant au respect des forces de l'ordre