Migration : Le CCME organise du 17 au 21 décembre une série de débats au profit des MRE

lundi, 14 décembre, 2020 à 16:26

Rabat – Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) organisera, du 17 au 21 décembre une série d’émissions-débats à destination des Marocains du monde à l’occasion de la Journée internationale des migrants, célébrée le 18 décembre.

La programmation intitulée “Les migrants, une chance pour l’humanité”, qui sera diffusée sur Awacer TV relevant du CCME, s’arrêtera sur les droits et intérêts des Marocains du monde, principalement les personnes vulnérables, la contribution de la communauté marocaine dans les domaines scientifique, culturel, social et économique dans les pays de résidence et au Maroc, ainsi que sur les jeunes et les principaux enjeux et défis en lien avec l’actualité, précise le Conseil dans un communiqué.

Le CCME organisera, le 18 décembre qui coïncide également avec la Journée internationale de la langue arabe, une dictée et une émission sur le thème : “Quand les langues se conjuguent à la langue arabe pour rassembler les peuples”, et ce en partenariat avec le romancier franco-marocain et fondateur de la Dictée géante, Rachid Santaki, les Instituts français du Maroc, la Faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat et Yomad Editions célébreront le multilinguisme et la diversité culturelle, fait savoir la même source.

La dictée sera francophone et contiendra des mots issus de la langue arabe, indique le CCME. Rédigée par le lexicologue et auteur du livre “Nos ancêtres les Arabes, ce que notre langue leur doit”, Jean Pruvost, elle portera des messages de vivre et de faire ensemble, de cohabitation et de dialogue montrant qu’à travers les mots et les langues, les cultures et les pays se nourrissent les uns des autres.

Lancée par le CCME en mars 2019, Awacer TV est une plateforme culturelle institutionnelle dédiée à la migration et aux Marocains du Monde. Elle se veut à la fois une vitrine du Maroc dans le monde et un reflet de l’évolution et de la richesse de la migration marocaine, conclut le communiqué.

Français