Sahara : Pour le Consul du Maroc à Paris, la diaspora marocaine est une valeur ajoutée de la diplomatie parallèle

La diaspora marocaine représente une force de lobbying et une valeur ajoutée de la diplomatie parallèle qui a prouvé son efficacité et son influence dans la défense des intérêts du Maroc, à leur tête la question du Sahara, a affirmé le Consul général du Royaume à Paris, Mustapha El Bouazzaoui.

(MAP) - “Personne ne peut nier le poids et le rôle non négligeable de la communauté marocaine dans le monde qui atteint les 5 millions d’âmes. Son apport est inestimable. Elle représente une force de lobbying qui fait ses preuves dans la défense de l’intégrité territoriale du Royaume”, a souligné le diplomate marocain dans un entretien à la MAP.

“Cette communauté constitue une composante essentielle du peuple marocain prête à défendre ses intérêts et faire face aux ennemis et leurs thèses anti marocaines. Les dernières manifestations dans les villes européennes ont été une preuve irréfutable de cette disponibilité innée et spontanée”, a-t-il souligné.

Selon le Consul marocain, “la force et l’importance de ces compétences résident dans le patriotisme, l’engagement et la capacité de se mobiliser dans le cadre de structures, alliances et collectifs connus par leur dynamisme et leur activisme permanents et continus”.

Et d’expliquer que “dans la diplomatie multiforme, la diaspora a toujours été une composante de la diplomatie de la nation, donc une valeur ajoutée de la diplomatie parallèle qui a prouvé son efficacité et son influence dans des fora sur des questions multiples dont les preuves et témoignages en sont nombreux”.

“Les acteurs associatifs, les forces vivantes de la société civile et les associations de Marocains établis à l’étranger ont toujours été au rendez-vous et répondent à l’appel quand il s’agit des grandes causes nationales et aussi durant la célébration des événements clés de notre histoire”, s’est félicité le Consul général du Maroc à Paris, estimant qu'”il est grand temps de donner la parole à cette communauté et de la doter des moyens nécessaires pour qu’elle puisse mener des actions d’envergure et soutenir efficacement son pays d’origine”.

“Le combat actuel ne se situe plus au niveau des gouvernements centraux ou de l’exécutif des pays mais plutôt au niveau des élus locaux, des associations de la société civile, des ONG”, a estimé le Consul marocain à cet égard. D’où la nécessité d’agir auprès de ces différents acteurs en vue de contrecarrer les actions hostiles au Maroc, les convaincre et démentir les mythes de la propagande anti marocaine. De là découle “l’importance du rôle des Marocains du monde qui sont conscients de leur devoir de se positionner et d’assumer la mission cruciale de plaidoyer pour agir sur l’opinion public des pays de résidence et démentir les positions pro-polisario et des séparatistes dans ces pays”, a-t-il dit.

“Nous avons assisté, tout récemment, à une mobilisation active des membres de la communauté marocaine établie en France lors de la manifestation du 28 novembre dernier, place de la République à Paris, et dans d’autres villes à travers le territoire français. Ce fut le cas aussi en Belgique, en Espagne et aux Pays-Bas lors de manifestations en soutien à la marocanité du Sahara et à l’intervention pacifique des Forces Armées Royales (FAR) en vue de rétablir la libre circulation à El Guergarat, un point de passage vital liant le Maroc à la Mauritanie, donc à l’Afrique”, a tenu à rappeler le diplomate marocain.

“Outre cette mobilisation sur le terrain, les Marocains du monde ont mené d’autres batailles sur d’autres fronts, notamment sur les réseaux sociaux pour exprimer leur adhésion, leur solidarité et leur fierté et surtout pour s’attaquer à tous ceux qui tentent de porter atteinte à l’intégrité territoriale et condamner toutes les manœuvres des séparatistes et de leurs instigateurs”, a souligné le Consul général du Maroc à Paris.

Revenant sur l’annonce récente par les USA de reconnaître la pleine et entière souveraineté du Maroc sur son Sahara et les échos qu’elle a suscités chez la communauté marocaine en France et de par le monde, le diplomate marocain a affirmé que la décision américaine a eu “un écho très positif au sein de cette communauté”.

“Les membres de cette communauté, vivement animés par l’esprit de solidarité et de militantisme pour la cause nationale, fraîchement vécus lors des dernières manifestations dans plusieurs villes de France et d’Europe, ont salué vivement cette décision et exprimé leur joie et leur fierté des réalisations et du travail acharné de la diplomatie marocaine sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi”, a-t-il indiqué.

Selon le diplomate marocain, avec cette décision américaine, qui est “un acte historique d’une extrême importance”, “la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur son Sahara est bel et bien actée”. “Cette décision est une grande victoire de la diplomatie marocaine et le couronnement de tout un processus et un travail de notre diplomatie sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI”, s’est-il félicité.

“La diplomatie marocaine qui a fait preuve d’une forte dynamique et a enregistré des réalisations importantes durant ces dernières années est, aujourd’hui, appelée à œuvrer, conformément aux directives royales, pour consolider les acquis et poursuivre la voie et les efforts pour tirer les dividendes de cette reconnaissance, discréditer les ennemis et leurs thèses et faire échouer leurs manœuvres dans toutes les enceintes et institutions”, a souligné le Consul général du Maroc à Paris.

Français